Confier son enfant est l'une des choses les plus difficile à faire!

Confier son enfant après l'avoir gardé au creux de soi pendant 9 mois et quelques semaines de plus dans ses bras... une première grande étape dans sa vie de maman ... de parents!

Mais confier son enfant à un proche n'a rien à voir avec la première vraie séparation! Celle qui vient quand on doit confier son enfant à quelqu'un que l'on ne connaît pas

Pour Miss B nous avions choisi la Maison d'assistantes maternelles pour son mode de garde et cela nous convenait! 3 nounous et pleins d'enfants, idéal pour se sentir en confiance et la laisser sereinement! Mais comme toutes les mamans, c'est le coeur serré que j'ai vu la porte se refermer lors de sa première journée d'adaptation, et même si quelques heures volées rien que pour moi m'ont fait un grand bien j'avais tellement hâte de la retrouver!!! 

Avec sa première rentrée à l'école j'ai retrouvé cette sensation de mal-être de la confier à quelqu'un que je ne connais pas! La maîtresse, c'est pas comme les nounous, on ne l'a pas choisi!

Néanmoins sa maîtresse et l'ATSEM ont l'air supers! On avait rencontré la maîtresse en avril au moment de l'inscription, puis en juin lors d'une réunion d'information! Je me sentais plutôt en confiance mais je ne connaissais pas l'ATSEM ni la seconde maîtresse, celle du mardi, qui s'occupe des enfants pendant l'heure de décharge de la maîtresse qui est aussi la directrice! Difficile de se faire à tout ce nouveau monde!

Mais mon angoisse de Maman a surgi quand, une semaine avant la rentrée, j'ai appris que mon emploi du temps de l'année était incompatible avec celui de Miss B! Impossible pour moi de la déposer à 8h30 à l'école et d'être à 8h50 dans ma propre classe! Il me fallait donc me résigner, elle devrait aller à la garderie avant l'école! Je voulais éviter cela, d'abord parce qu'elle est petite et que l'école c'est déjà un grand bouleversement, mais sourtout parce que la garderie n'est pas à l'école mais à l'autre bout de la ville (ce qui me complique la tâche) et surtout parce qu'elle allait devoir prendre le bus pour aller à l'école qui se trouve à 2 min de chez nous!!!

Enfin, pas le choix donc... je décide d'aller visiter ladite garderie avec la Miss (histoire de nous rassurer toutes les 2!)

Le lieu ne me plaît pas beaucoup! Il s'agit d'une grande pièce, des jeux sont à disposition à chaque coin, mais cela semble peu, il y a des tables! Mon sentiment: ce n'est pas un lieu d'accueil des enfants mais un lieu d'attente!

Lundi donc, on teste la garderie! J'ai peur de confier mon enfant à des inconnus, avec qui elle va prendre le bus en plus!

A mon arrivée, une jeune fille à l'accueil me demande le prénom de ma fille et me demande si elle mange à la cantine (non pas de cantine pour le moment, on y va doucement!) Pas un mot à la petite! Je suis là plantée avec ma fille à la main et je me demande quoi faire? où mettre ses affaires? La jeune fille m'indique le vestiaire de la main!

Dans le vestiaire je retire le sac à dos et le manteau de la Miss et lui montre bien où je les dépose! Possible qu'une enfant de 2 ans et demi se souvienne seule de l'endroit où sont ses affaires au moment de prendre le bus dans 15 min? J'en doute!

Retour dans la grande salle, les animateurs me saluent mais pas un ne se lève pour accueillir mon enfant! Je la dépose à côté de petites filles qui jouent avec un château de princesse, pas une ne lève la tête vers Miss B qui semble hésiter! Elle fini par me dire: "tu vas me laisser toute seule Maman?" La boule que j'avais dans le ventre depuis le passage de la porte gonfle d'un seul coup! "Mais non mon Chouchou, tu vas jouer avec les enfants, c'est bien la garderie!"

"Elle est où la maîtresse?" Je lui explique à nouveau le principe de la garderie, et puis, je n'ai plus le choix je dois la laisser là pour aller bosser! Elle me fait coucou derrière la porte vitrée, toujours seule! Je monte dans ma voiture, je suis en larmes, quasiment tout le trajet! Je n'aurais jamais dû la laisser à ces inconnus qui n'ont même pas daigné s'intéresser à elle! 

Toute la matinée, je me suis inquiétée, est-elle bien arrivée à l'école? est ce que tout s'est bien passé?

A midi, j'appelle ma mère (qui la récupère pour le moment, une chance!) qui me dit que Miss B n'a pas aimé la garderie et qu'elle a été envoyée à la cantine car l'animatrice avait oublié de préciser qu'elle n'y mangeait pas! ça en est trop pour moi! Il est hors de question que je confie à nouveau mon enfant, ce que j'ai de plus cher au monde, à ces gens!

Je suis un peu bouleversée, je ne voulait pas imposer à ma mère de venir à la maison le matin à 8h pour l'emmener à l'école, et en plus, aller la chercher à 11h40 mais je ne peux pas non plus confier mon enfant à quelqu'un en qui je n'ai aucune confiance!

Pour la première fois de ma vie, j'ai eu ce sentiment de vouloir la protéger. La protéger de quoi? de qui? Il ne s'est rien passé de grave mais je ne saurais expliquer cette sensation que seuls les parents connaissent.

Après discussion (rapide) avec son Papa, nous avons décidé de ne pas remettre Miss B à la garderie, du moins, tant que nous aurons la possibilité de l'éviter!

DSCN4118

Et pour vous, c'est plutôt "facile" ou "impossible" de le(s) confier?